Mairie de l'Huisserie

Le Plan de gestion de l’herbe


La pollution des eaux superficielles et des eaux souterraines par les produits phytosanitaires est une réalité régionale. Les pratiques de désherbage chimique des collectivités contribuent à cette pollution.

En effet, le traitement des surfaces aux revêtements imperméables ou peu perméables et proches des évacuations d’eaux pluviales accélère l’acheminement des molécules vers les eaux superficielles.
Rappelons qu’un gramme de produit actif rend impropre à la consommation l’eau d’un ruisseau sur dix kilomètres.
Un plan de désherbage communal a permis de diagnostiquer les pratiques de L’Huisserie et de proposer des solutions adaptées.
Parallèlement, la gestion différenciée, démarche complémentaire, a été adoptée par les services techniques municipaux. Elle prend en compte la fréquentation des lieux par les riverains et permet d’adapter l’entretien des espaces publics.

Un état des lieux précis et complet
Le rapport de l’étude réalisée par la FREDON Pays-de-la-Loire permet, grâce à des cartes détaillées, de visualiser les points faibles et de sectoriser les besoins.

JPG - 661 ko
Classification des espaces publics
JPG - 753.7 ko
Nature des espaces publics
JPG - 896.7 ko
Préconisations d’entretien des espaces publics

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’étude permet aussi de déterminer les lieux présentant des risques de transfert de produits chimiques dans les écoulements d’eaux pluviales.

JPG - 842.2 ko
Risques de transfert

 

Des recommandations pratiques
Le rapport est assorti de recommandations et de rappels pratiques pour faire évoluer la gestion des espaces verts et publics.
Concernant l’entretien des pelouses, trois conseils sont consignés : augmenter les hauteurs de tonte, regarnir les pemouses et mettre en place des mélanges fleuris.
Hauteur du gazon : l’augmentation de la hauteur de coupe réduit la présence de lumière au sol, entraînant une diminution de la germination des graines d’adventices. En général, on conseille de ne pas couper plus d’un tiers de la hauteur de l’herbe d’un seul coup.


La hauteur de tonte et les herbes indésirables

Pour regarnir les pelouses, il faut choisir les graminées en fonction de l’usage qui est fait de l’espace. Voici un rappel des principales caractéristiques.

Choix des graminées

Mettre en place des mélanges fleuris montre un intérêt esthétique. Pour qu’un mélange soit efficace, il faut s’inquiéter de la qualité du sol et choisir les espèces locales les plus adaptées.

Prairie fleurie

L’étude menée pour ce plan de désherbage a permis de faire l’inventaire des pratiques de désherbage de la commune, d’identifier et de représenter sur des cartes les secteurs de risque pour la ressource en eau, de proposer des préconisations d’entretien visant à limiter les risques de pollution.
Parmi les points positifs relevés il faut noter que les emballages vides sont éléminés par une filière spécifique, que les agents prennent en compte les conditions météorologiques avant de traiter et que le matériel de mesure est spécifique aux produits phytosanitaires.
Les points à améliorer visent la réduction de la quantité de produit en stock, l’utilisation des équipements de protection et l’étalonnage des matériels de pulvérisation.

Fiche pratique d’étalonnage

Fiche d'étalonnage

La fin du rapport résume les caractéristiques des principaux paillages : mise en œuvre, utilisation, durée de vie, avantages et inconvénients et une idée de coût. Vous pouvez consulter la synthèse ci-dessous.

JPG - 1.3 Mo
Caractéristiques des principaux paillages

> Retour article Esapces communaux