Mairie de l'Huisserie

Guide pratique des bons gestes pour le jardinage


La commune généralise les techniques de gestion raisonnée de ses espaces verts. Elle se dirige vers le "zéro phyto".
Elle souhaite entraîner tous les l’Huissériens dans cette démarche.

 

Guide pratique des bons gestes pour le jardinage

 

Voici quelques conseils pour avoir un jardin propre, sain, agréable, sans pesticides.

 


N’utilisez pas trop d’engrais sulfaté ni de traitement sélectif
mais laissez les fleurs de trèfles, pâquerettes, myosotis égayer votre pelouse et attirer les insectes pollinisateurs.

• Contre la mousse, épandez la cendre de cheminée et passez le scarificateur
• Déterrez les pissenlits à la serfouette, puis réensemencez

 

 

 

 

 

 

 

 


N’utilisez pas d’herbicide systémique dès qu’une mauvaise herbe pointe le bout de sa feuille
mais débarrassez-vous des levées non désirées avec une binette.

• Le balayage régulier et le passage du racloir sont très efficaces entre les dalles des allées
• La pousse spontanée de petites fleurs en bordure d’allée adoucit une perspective très rectiligne

 

 

 

 

 

 

 

 


Ne désherbez pas les pieds des arbustes et n’utilisez pas de débroussaillant sur les ronces
mais arrachez les ronces armé de gants pour rosiers et tondez le gazon au plus près des haies pour éviter les broussailles au pied.

• Quand vous implantez une haie, prévoyez un paillage d’écorce de bois ou de broyage de taille qui réduira les levées d’herbe et conservera l’humidité
• Dans les haies existantes, vous pouvez aussi répandre de petites épaisseurs de tonte de pelouse au pied des arbres ; elles limiteront l’arrivée des herbes et conserveront un peu de fraîcheur en été

 

 

 

 

 


N’ajoutez pas trop d’engrais chimique pour avoir les plus beaux légumes et évitez les granulés d’anti-limace
mais amendez votre potager avec le compost que vous aurez fait vous-même et contre limaces et escargots, entourez vos plants de coquille d’œufs brisées ou de marc de café.

• Les cendres fertilisent parfaitement les légumes ; prévoir un apport d’un kilo pour 10 m²
• Basilic et œillets protègent vos tomates conrte le sphinx ; la sariette éloigne les pucerons des haricots

 

 

 

 

 


Ne laissez pas la terre nue au pied de vos plantations
mais utilisez un paillis ou semez des plantes couvre-sol qui garderont l’humidité et éviteront les pousses d’herbe.

• Placé sous les plantations, le paillage permet d’éviter la levée d’herbes indésirables. Il conserve aussi l’humidité et la fraîcheur du sol et contribue au développement d’insectes décomposeurs
• Les plantes couvre-sol ne demandent pas beaucoup d’entretien, seulement une taille tous les trois ou quatre ans

 

 

 

 

 


N’utilisez jamais d’eau de Javel ou un désherbant chimique pour nettoyer la terrasse, un troittoir ou un caniveau
mais balayez régulièrement pour éliminer les graines et arrachez les mauvaises herbes à la main, avant qu’elles ne soient en graines.

• L’eau de cuisson des légumes, répandue encore bouillante sur les mauvaises herbes (attention de ne pas vous brûler !) est un très bon moyen de les faire disparaître
• Pour éviter d’être obligé de désherber les pieds de vos murs, fleurissez-les !

 

 

 

 


Evitez les aspersions répétées d’insecticide pour détruire les pucerons
mais, en attendant les coccinelles, écrasez-les avec les doigts ou arrosez vos plantes

• Les pucerons à leur arrivée font peu de dégâts. En attendant les prédateurs, de l’eau savonneuse servira à enrayer de petites colonies
• Au pied de vos rosiers, faites pousser des répulsifs pucerons comme la lavande, l’œillet d’Inde ou semer des capucines qui attireront les insectes laissant ainsi les plantes respirer

 

 

 

 


Ne sur-traitez pas les fruits que vous allez manger ensuite
mais, en été, pensez à mettre de nombreux points d’eau pour les oiseaux qui donneront alors moins de coups de bec à vos cerises

• La bouillie bordelaise est un des fongicides incontournables du verger. Utile en prévention, elle est composée de sulfate de cuivre à 20% (attention à bien respecter le dosage)
• Une recette simple pour lutter contre les pucerons lanigères sur les branches de pommier : les badigeonner d’huile de table pour les étouffer. Radical !

 

 

 

> Retour article Jardinage