Mairie de l'Huisserie

Réajustement de la politique intercommunale sur l’habitat


Un nouveau plan local de l’habitat (PLH) a été adopté à 83% par le Conseil communautaire de Laval Agglomération en octobre dernier. Il définit, pour une période allant de 2011 à 2016, le nombre de constructions, par types de logement et par secteurs géographiques.


JPG - 99.7 ko
JPG - 118.3 ko

Fixer des objectifs au niveau de l’agglomération permet de :
- répondre aux besoins en logement pour accompagner les transformations sociodémographiques du territoire,
- lutter contre l’étalement urbain et de conforter les projets de restructuration urbaine,
- proposer une diversification des logements, tout en favorisant la mixité sociale et intergénérationnelle.

Cette régulation est un enjeu fort pour "construire ensemble" un territoire, en évitant une production chaotique, pics et creux déstabilisant le marché. En effet, s’il est nécessaire de bâtir et de rénover pour favoriser le développement de notre bassin économique, il faut anticiper certains événements comme le départ des militaires du 42e RT et le relogement en caserne des gendarmes, le tout laissant environ 400 logements vacants.

Les principes de la territorialisation de l’habitat visent d’abord à conforter Laval pour relancer sa croissance démographique, renforcer son attraction et maintenir une programmation locative sociale significative, tout en conservant l’investissement locatif privé.
Ces directives renforceront parallèlement la vocation sociale de la 1ère couronne et devront ralentir le rythme de production de la 2e couronne, sans compromettre bien sûr le développement de ces communes mais en cherchant à éviter la saturation de leurs équipements.

L’évolution principale souhaitée par Laval Agglomération pour son PLH 2011-2016 vise à donner une place plus importante aux préoccupations du développement durable dans toutes ses dimensions :
- qualité environnementale : énergie, eau, paysage, …
- économie d’espace,
- qualité sociale : mixité d’occupation, diversité générationnelle et familiale, habitat abordable pour les plus modestes, ...
Grâce au PLH, il est possible de limiter la périurbanisation et la "fuite" des familles en périphérie de l’agglomération.

 

JPG - 302.1 ko

 

 

> Retour article Laval Agglomération