Mairie de l'Huisserie

Historique du projet

La naissance du projet

Le projet a été élaboré depuis 2012 en concertation avec les professionnels de santé de la commune (élaboration des plans). Un accord n’a pu être trouvé sur les modalités pratiques du projet.

Ainsi, le conseil municipal a, vendredi 4 septembre 2015, décidé de créer un centre municipal de santé qui sera installé dans les locaux de l’Espace des lavoirs. Il a donné pouvoir au maire de lancer le recrutement de médecins généralistes et de secrétaires médicales qui seront rémunérés par la commune, qui elle encaissera les consultations et bénéficiera de subventions.

Avec cette structure, la mairie entend répondre à l’attente des habitants pour la préservation de l’offre de soins. Le maire a adressé une lettre aux l’Huissériens pour les informer de la démarche et leur rappeler les objectifs visés. Si vous souhaitez la lire, cliquez sur l’icône ci-dessous.

PDF - 82 ko

Pose de la première pierre

Le mercredi 18 juin 2014, le maire, Jean-Marc Bouhours, et Jean-Pierre Fouquet, président de Méduane Habitat, ont posé la première pierre de la future maison de santé.

L’architecte de l’agence Kraft de Rennes qui a conçu et suit le chantier a fait une présentation de l’ensemble, qui prévoit, outre la maison de santé, 25 appartements locatifs. Jean-Marc Bouhours a rappelé que l’origine du projet, initié en 2010, est né suite à la disparition du cabinet dentaire, dossier solutionné depuis par l’installation de trois nouveaux dentistes.

Cette expérience a mis en évidence la nécessité de maintenir une offre de soins dans tous les domaines. C’est le sens de la maison de santé : offrir à tous les praticiens intéressés des locaux adaptés et favoriser leur installation à L’Huisserie. C’est d’autant plus nécessaire avec l’arrivée de 400 nouveaux logements programmés sur la commune pour les prochaines années.

Ce projet conforte également L’Huisserie dans son rôle de "commune relais" en matière de services et de commerces au sud de l’agglomération.

Dominique Duret, directeur de Méduane Habitat, a rappelé que son entreprise participe au "bien-vivre" dans la commune. Mais elle n’a pas agi seule, étant accompagnée par Laval Agglomération, le CIL, la Caisse des Dépôts, l’État, la région.